PRÉSENTATION / LA PERSÉE

1ÈRE ÉDITION

Premier projet éditorial de Galila, La Persée est un recueil de poésie contemporaine.


Il trouve son point de départ dans le vivant, dans des expériences physiques,
émotionnelles, des suites d’images et d’intuitions quant à la perception des corps.
Le texte d’ouverture, qui est aussi le plus ancien – Vide est plein – pose un pivot :
Les vides dans le corps sont-ils des vides ? Ou sont-ils précisément les lieux
ou l’être à la place de se produire lui-même ?
Là où le contenant devient son contenu.
Cette réflexion, mise en parallèle à celle de V. Woolf dans « Un lieu à soi »,
se déroulent dans les poèmes suivants. De l’espace à soi évoqué par Woolf,
le recueil prolonge la ré-appropriation vers le corps :


Que sera ma chambre
— Petite ou grande —
Si je suis assiégé e
Jusque dans mon coeur ?
Un leurre.
Et la paix
N’aura jamais lieu
Si ma poitrine n’est pas
Son lit radieux.


Beaucoup de questions traversent ces textes – sans ambition de réponse. Ils se proposent d’ouvrir la perspective qui part de l’être intérieur, impalpable, vers la réalité charnelle du corps individuel, puis de l’étendre à l’ensemble du corps social. Les poèmes glissent le long des lignes qui les relient.
L’on se posera où bon nous semble.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s